Les jeunes anglais aiment les ebooks, mais pas autant que le papier !

ebook contre papierUne étude de Voxburner montre comment les jeunes anglais (de 16 à 24 ans) passent petit à petit à l’ebook.

Ainsi, sur cette étude réalisée auprès de 1420 jeunes, on s’aperçoit qu’ils sont encore nombreux à aimer les objets physiques.

Ce n’est pas vraiment une surprise car, pour beaucoup, posséder un objet physique (un livre papier) est toujours très important. Cela l’est pour les livres, puisqu’ils sont 62% a préférer le papier à l’ebook.

Il subsiste donc un vrai attachement au support physique. Pourtant, si on regarde le verre à moitié plein, on se rend compte que presque 4 jeunes anglais sur 10 préfèrent la version numérique du livre ! Ce n’est pas un chiffre à prendre à la légère. Dans peu de temps, on peut parier que le chiffre s’équilibrera.

Il y a plusieurs éléments qui plaident toujours en faveur du livre numérique chez les jeunes. On peut citer la revente. Cet élément est important car il permet aux jeunes de revendre un livre déjà lu pour acheter un nouveau livre (ou un autre produit culturel). Mais il y a d’autres facteurs qui ont aussi leur importance : le fait de tenir un objet dans la main plutôt qu’un appareil électronique, le problème des DRM (voir les derniers avancement en ce domaine ici), pouvoir prêter un livre, le fait que l’ebook soit trop cher par rapport à la version imprimé, etc.

On le voit, il existe encore des freins à la démocratisation de l’ebook, mais ces freins semblent maintenant assez mince. Si, on prend les choses à l’envers et qu’on voit que 38% des jeunes disent préférer les ebooks, on s’aperçoit alors que cette technologie a aussi un bel avenir devant elle !

Source – image par teclasorg CC By 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *