Les éditeurs britanniques dans la tourmente : fermetures en masse

L’édition britannique ne se porte pas forcément très bien, malgré l’essor de la lecture numérique.

Ainsi, le cabinet comptable Wilkins Kennedy vient de publier ses chiffres annuels concernant les faillites des maisons d’éditions : 98 éditeurs se sont déclarés insolvables ses 12 derniers mois.

L’année dernière ils étaient 78, l’augmentation est donc significative.

Pour Wilkins Kennedy les causes sont multiples :

  • Pratiques des prix cassés sur les ebooks
  • Piratage des manuels scolaires (NDR : les photocopies ?)
  • Expansion des services discount et d’occasion d’Amazon

S’il est assez difficile de voir le vrai du faux (sans doute que chaque éditeur à ses particularités aussi), force est de constater que la période actuelle est très difficile. Je ne serais pas surpris si des chiffres comparables étaient aussi publiés pour la France dans quelques mois…

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *