La liseuse double écran est-elle le futur ?

liseuse deux écrans pour le futur de la lecture ebookSuite à un commentaire sur un article du site, je me suis lancé dans l’étude de ce qui pourrait être la prochaine révolution en matière de lecture numérique : la liseuse double écran.

Des leur apparition, les liseuses n’ont jamais réellement cherché à ressembler à autre chose qu’un appareil électronique – de lecture d’ebooks.

La liseuse qui cherche à se faire passer pour un livre

Ainsi, on a toujours le même schéma : un écran du type E Ink à base d’encre électronique enfermé dans un boîtier en plastique sombre et dur.

Après, il fallait ajouter un étui à la liseuse afin que celle-ci soit un peu mieux protégée des poussières et autres aléas de la vie, mais aussi qu’elle ressemble un peu plus à un livre.

bookeen sagaMais, depuis quelques mois, la formule semble vouloir changer. Outre certains modèles qui tentent une nouvelle formule technique, c’est Bookeen avec sa Bookeen Saga qui a apporté une innovation au niveau du style de la liseuse.

La Bookeen Saga ressemble de loin beaucoup plus à un livre qu’à un appareil électronique. Certes, de près, cette machine ne fait pas illusion longtemps, mais le premier pas est fait et la question se pose : pourquoi une liseuse ne ressemblerait pas à un livre finalement ?

C’est que ce type de design semble correspondre à ce que le futur nous réserve.

Deux exemples de liseuses avec deux écrans

Mais ce n’est pas le seul changement qui est survenu ces derniers mois. On peut citer deux exemples de liseuses qui ont décidé d’adopter un changement radical dans leur façon de présenter la lecture numérique.

Gvido liseuse musicien partition

Tout d’abord, il y a la GVIDO. Si cette liseuse est dédiée presque exclusivement à la musique et sa pratique, elle repose sur cette idée simple : si un livre affiche deux pages à lire pourquoi l’appareil électronique de lecture d’ebook ne ferait pas la même chose ?

Outre cette GVIDO aux dimensions impressionnantes (lire ici), il y a aussi une autre liseuse reposant sur le même principe mais destinée à la lecture d’un manga : la eOneBook.

eonebookLa eOneBook est une liseuse double écran qui tente, jusque dans sa couverture, de se faire passer pour un livre papier, une bande dessinée en l’occurrence.

Est-ce l’avenir de la lecture numérique ?

liseuse pliableS’il est toujours difficile de spéculer sur ce que nous réserve les concepteurs de liseuses de chez Bookeen, Kobo ou Kindle, je pense que la liseuse double écran n’est pas encore prête pour le grand jour.

Car, en dehors de ces produits de niche qui coûtent tous plus de 200€ (voir même plus de 900€ pour la GVIDO), le seul autre exemple qu’on a vu est celui de E Ink sous la forme d’un prototype qui présente un écran Carta Mobius pliable :

Si ce type de modèle de liseuse pliable est séduisant il pose quand même un problème : comment fonctionne le tactile et l’éclairage par exemple ?

De plus, le prix est sérieusement plus élevé que pour une liseuse classique dont les prix commencent à moins de 70€ pour un modèle neuf !

Personnellement, ce n’est pas la fonctionnalité ou le design qui me fera acheté une liseuse de ce type, puisque je recherche avant tout le rapport qualité / prix dans ce type de produit.

Et vous ? Pensez-vous que la liseuse avec deux écrans est quelque chose d’intéressant ? Est-ce là l’avenir des liseuses ?

J’attends vos commentaires avec impatience sur ce sujet…

3 réflexions au sujet de « La liseuse double écran est-elle le futur ? »

  1. Le , olive a dit :

    bonsoir. encore un article interessant! perso je pense en effet que plus une liseuse ressemblera à un livre et plus il seduira les lecteurs. celle qui m a fait sauter le pas est la nolim justement parce qu’elle ressemblait à un livre avec sa couv en silicone.
    un double ecran comme un livre ouvert (en passant genial le prototype e ink) est à mon sens, le futur de la liseuse.

  2. Le , alain a dit :

    personnellement , j’ai déjà essayé plusieurs liseuses et a chaque fois je suis retourné a un vrai livre, je pense ne refaire des essais que lorsqu’elles seront à double écrans et permettrons de passer d’une page à l’autre et donneront l’impression d’un vrai livre.

    ne lisant qu’un livre à la fois, l’argument de pouvoir en transporter plusieurs est bien moins important que la manière de lire un livre.

    • Le , Nicolas a dit :

      Bonjour Alain.
      C’est le problème du livre numérique : les gens veulent tourner les pages, sentir le papier, etc.
      Du coup, on essaie 5 minutes, on se rend compte que cela ne « ressemble » pas à l’objet livre et on oublie tous les autres avantages : ouvrir le livre directement là où on s’arrête, acheter et lire un livre en 1 minute montre en main sans avoir à sortir de chez soi, accéder à un dictionnaire avec juste un doigt, consulter les extraits des dernières nouveautés, etc.
      Mais, il est impossible de vous en vouloir car on parle bien de « livre » numérique. Il a fallu attendre 2018 pour que l’application smartphone Kindle autorise le lecteur à se passer des pages qui se tournent pour opter pour un défilement infini du texte. La « page » dans un livre n’est qu’une abstraction souhaitée par les éditeurs pour vendre des livres papiers au kilo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *