La France et les français sont lents à adopter les ebooks

Le Syndicat National de l’édition rapporte dans son dernier rapport que les ebooks ont du mal à s’imposer en France.

Ainsi, les parts de marché sont modestes et les français préfèrent toujours acheter des livres papiers à leur version numérique. Les chiffres montrent que la part de marché du numérique est donc passée de 1% en 2011 à 3% en 2012, ce qui reste faible.

Si le pourcentage est vraiment ridicule, la bonne nouvelle c’est qu’il augmente ! Il ne faut donc pas négliger ce point et il est fort probable que les parts de marché du numérique en France finissent rapidement par dépasser les 10 ou 15%.

Je suis français, donc mon point de vue est optimiste. Il est donc intéressant de lire ce qu’on pense de tout cela à l’étranger et la lecture de cet article de Teleread révèle des points intéressants.

D’une part, il semble que les éditeurs ne jouent pas le jeu. D’autre part, le taux de pénétration semble très faible avec des consommateurs français qui semble ne pas « aimer » le numérique.

Finalement, plus que des informations, ce type d’article est assez amusant et peut donner aussi une indication de la façon dont on analyse certains phénomènes étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *