Kobo Libra H2O : pourquoi un tel succès ?

liseuse Kobo Libra H2O

Moins d’un mois après sa sortir, la liseuse Kobo Libra H2O est déjà en rupture de stock au Canada. L’occasion de revenir sur cette liseuse et sur le marché de la lecture numérique outre-Atlantique…

Oui, la Kobo Libra H2O est un carton. En tout cas, au Canada (terre de naissance de Kobo), la liseuse est déjà indisponible sur le site.

Il va donc devenir de plus en plus difficile de trouver cette liseuse dans les jours qui viennent du côté nord-américain, même s’il n’est toujours pas question de rupture aux États-Unis ou en Europe.

Alors pourquoi un tel succès ?

1) Kobo a toujours des problèmes de stocks

Tout d’abord, le fait qu’il y ait une rupture de stock n’est pas forcément synonyme de succès fulgurant.

Ainsi, Kobo à l’habitude de sortir assez peu d’exemplaires de ses liseuses pour le Canada.

Ainsi, lors de la sortie de la Kobo Aura One, on avait déjà assisté à des ruptures de stocks.

Mais, ce qui change cette fois, c’est que la rupture arrive à peu près 3 semaines après la sortie de la Kobo Libra H2O.

On peut dire sans crainte que Kobo a dû être assez surpris du succès de cette liseuse. C’est d’autant plus le cas, que cette rupture tombe mal puisque les fêtes de fin d’année arrivent à grand pas.

On imagine même que la disponibilité de la nouvelle liseuse Kobo sera compliquée pour la fin d’année au Canada.

2) Un Kindle Oasis moins chère

Kindle Oasis

Ensuite, la première chose qui m’a frappé en découvrant la liseuse c’est qu’il s’agit d’une Kindle Oasis plus abordable.

En effet, la Kobo Libra H2O reprend les codes en matière de design de la Kindle Oasis.

Un Kobo Libra H2O qui ressemble beaucoup à La Kindle Oasis

Elle propose aussi un bel éclairage avec filtre de la lumière bleue et, elle est étanche.

Avec son grand écran de 7 pouces, son prix de 179,99€ paraît parfaitement en phase si on le comparre avec les autres liseuses plus classiques de 6 pouces (Kindle Paperwhite, Kobo Clara HD, Bookeen Saga, etc.).

Mais, en regardant du côté du haut de gamme des liseuses, elle paraît très accessible.

C’est donc son excellent rapport qualité / prix qui a du convaincre beaucoup de lecteurs et lectrices de passer à la Kobo Libra H2O.

3) L’ebook en croissance en Amérique

Voici une autre chose intéressante.

Alors que les années précédentes marquaient un recul des ventes d’ebooks aux USA et – plus généralement – dans de nombreux autres pays, depuis cet été les ventes augmentent à nouveau.

Les gens s’intéressent donc plus à la lecture numérique et ils cherchent sans doute à s’équiper pour la première fois ou à remplacer leur liseuse vieillissante.

La sortie de cette liseuse Libra H2O est donc particulièrement intéressante pour celles et ceux qui souhaitent s’offrir un nouveau modèle de liseuse dernier cri.

4) Mais surtout… c’est une bonne liseuse

liseuse Kobo Libra H2O

Liseuse Kobo Libra H2O : un design pratique !

Enfin, je pense que c’est surtout une très bonne liseuse.

Pour l’instant, je n’ai eu en main la liseuse qu’en boutique. Je n’ai donc pas réalisé un test complet.

Mais, la première chose que l’on remarque c’est que cette liseuse attire l’œil (surtout dans sa version blanche).

L’écran est plus grand et la prise en main est particulièrement bonne.

On peut donc dire que Kobo a réussi son coup avec cette machine qui fait sérieusement de l’ombre à toutes les autres liseuses dans le haut de gamme, c’est à dire toutes les machines à plus de 130€.

D’ailleurs, pour avoir comparré avec la Kobo Aura One, on se demande bien pourquoi acheter cette liseuse – même si elle a un plus grand écran – tant la Kobo Libra H2O paraît beaucoup plus harmonieuse.

Vous pouvez retrouver la Kobo Libra H2O chez Fnac et lire les avis des acheteurs et utilisateurs en cliquant ici.

Recommandations : les meilleures liseuses du moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.