Kobo : la fin des tablettes !

Kobo Vox à la FNACCette fois, il semble que c’est certain : Kobo enterre ses tablettes tactiles pour se consacrer uniquement aux liseuses…

C’est le président de Kobo, Michael Tamblyn, qui a expliqué cela au site The Bookseller. Kobo arrête la conception des tablettes pour se consacrer aux liseuses et aux applications.

Il sera toujours possible de lire des livres numériques Kobo sur tablette via l’application officielle (disponible sur à peu près toutes les tablettes du marché). Mais Kobo ne devrait plus fabriquer et commercialiser ses propres modèles.

A vrai dire, on se doutait un peu de cette annonce puisque rien n’avait été communiqué concernant de nouveaux modèles de tablettes Kobo.

Voici, pour mémoire, quelques uns de ces modèles :

Kobo Aura 10 HD

Tablette Kobo 10 HD

La version 10 pouces se voulait une concurrente de l’iPad. Mais il semble que les ventes n’ont jamais atteintes les espérances de Kobo.

La liseuse / tablette Kobo Arc

La tablette Kobo Arc

Kobo va donc se recentrer sur ce qu’ils font de mieux : les liseuses.

La gamme est composée de 4 modèles :

  • Kobo Touch
  • Kobo Aura
  • Kobo Aura HD
  • Kobo Aura H2O

A terme, la Kobo Aura HD devrait disparaître du catalogue au profit de la version étanche, la H2O. On devrait donc voir un recentrage sur 3 modèles.

Pour celles et ceux qui attendaient le retour de la Kobo Mini (une liseuse de 5 pouces), il semble que cet appareil est bien mort et enterré chez Kobo. Il ne faut donc pas espérer le retour d’une liseuse à petit écran chez Kobo.

Si cette annonce avait été faite il y a tout juste un an et demi, elle aurait franchement étonné tout le monde.

A ce moment, les analystes pensaient tous que les liseuses allaient disparaître au profit des tablettes. En effet, les tablettes semblaient être plus performantes et beaucoup plus capables (en terme de fonctionnalité) que les petites liseuses et leurs écrans noir et blanc !

Mais aujourd’hui, le boum des tablettes n’est plus. La tablette tactile est un secteur en manque de croissance et ce sont les petits acteurs (comme Kobo) qui en souffre le plus.

Les gros acteurs ont plus de mal aussi d’ailleurs, puisque les ventes d’iPad chez Apple ne sont pas bien reluisantes…

Je pense que cette aspect de la guerre entre les liseuses et les tablettes mériterait un article à part entière !

Source : The Bookseller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *