Kindle Voyage Wifi : le test de 01Net

kindle-voyageLa Kindle Voyage est passé dans les mains des testeurs du journal en ligne 01Net. Voici ce qu’ils en pensent.

Tout d’abord, 01 Net n’est pas spécialement un site réputé pour ses tests de matériel grand public – et encore moins de liseuses. Mais, ce test est intéressant car il est un des premiers disponible en langue française.

Vous pouvez lire ce test ici avant de lire mes commentaires dans la suite de l’article : test 01 Net de la Kindle voyage Wifi.

Le test souligne tout d’abord un design inspiré de Kobo. Pourquoi pas, mais c’est discutable… D’autre part, il mentionne justement le fait que le boitier de la Kindle Voyage est en magniésium, un matériau solide et plus léger que le métal ordinaire.

PagePress

design-kindle-voyageAmazon a ajouté une nouvelle fonctionnalité qui permet de tourner les pages : PagePress. Il s’agit d’une sorte de bouton qui vibre lorsqu’on appuie dessus. Il y a deux boutons : un de chaque côté de l’écran.

D’après la testeuse, ce système est très efficace et se faire rapidement oublié à l’usage. Un bon point pour la Kindle voyage donc.

Réactivité sans faille

De même, la liseuse répond bien aux sollicitations du lecteur : tout est très rapide. Encore un bon point.

L’écran est bon mais…

Paperwhite-2015-contre-Kindle_VoyageL’écran est aussi abordé, avec sa résolution de 1440 par 1072 pixels. Bien que le test ne le mentionne pas, ce même écran est utilisé dans la Kobo Glo HD et dans la nouvelle Kindle Paperwhite (2015) !

Donc, il n’a plus rien d’exceptionnel et seul le traitement de la vitre et de l’éclairage vient apporter un très léger avantage à la Voyage par rapport aux autres liseuses qui ont le même écran…

Et, là encore, c’est discutable. Vous pouvez d’ailleurs consulter ces vidéos comparatives pour vous faire votre propre avis :

AZW :  le format des ebooks d’Amazon

Bon point pour l’article qui mentionne le logiciel Calibre comme « remède » au problème du format propriétaire utilisé par Amazon.

Avec le logiciel Calibre, vous pouvez convertir des livres au format ePub (ou autres comme PDF) pour les transférer sur votre liseuse Kindle.

Et au final ?

Au final, le test est assez réussi. Ma conclusion serait un peu différente car je trouve que l’avantage du meilleur écran n’est pas aussi important qu’il paraît (voir les comparatifs vidéo plus haut).

A mon avis, un amateur de produits Kindle a tout intérêt à prendre la Kindle Paperwhite 2015 qui sera une liseuse tout aussi efficace et bien moins onéreuse (129 euros contre 189 euros pour la Voyage : une sacré différence quand même).

Pour les autres il y a aussi la Kobo Glo HD (et les autres liseuses présentes dans le guide d’achat).

Pour en savoir plus :

2 réflexions au sujet de « Kindle Voyage Wifi : le test de 01Net »

  1. Le , Manah a dit :

    « Vendue à partir de 190 euros, la Kindle Voyage n’est pas donnée mais que ce soit en termes de design, de qualité d’affichage ou d’ergonomie, c’est la liseuse la plus sophistiquée du marché. »

    Espérons bien, c’est la dernière d’une grosse boite. Par contre, hormis la coque en magnésium, qui est surtout un argument commercial car ma liseuse Kobo en plastique est très robuste et tiendra encore quelques années, qui rend le tout plus solide, je n’y vois aucun intérêt. Si cela continue dans cette direction, les liseuses prendront le même chemin que les tablettes et smartphones.

  2. Le , dedalus a dit :

    Bonjour,
    01 Net publie une resucée de la presse en ligne anglophone. Non sans gâter la sauce ! Leur article me fait penser à l’émission « Cauchemar en cuisine » version française – mais plutôt réussie – de « Nightmare in the kitchen ». Je cite : « Donc, il n’a plus rien d’exceptionnel et seul le traitement de la vitre et de l’éclairage vient apporter un très léger avantage à la Voyage par rapport aux autres liseuses qui ont le même écran… » De la part de 01 Net, c’est une erreur. De votre part, il est avéré que cela est tendencieux. En effet, Amazon a obtenu auprès d’E Ink une exclusivité temporaire sur l’écran qui équipe Kindle Voyage. Pour le coup, c’est Kobo Glo HD, encensé par vous-même et lancé postérieurement, qui n’apporte rien d’exceptionnel ! Le traitement anti-reflet, le capteur de lumière ambiante gérant automatiquement l’éclairage, la traduction in texto, la gestion correcte du format PDF, la blancheur du fond de l’écran incomparable, le dispositif PagePress (évitant les trâces de doigts, permettant de tenir d’une seule main), la planité écran-bord, la robutesse du magnésium alliant robustesse et légèreté (Voyage !), les services Kindle Unlimited et Premium, la chaîne d’intégration de l’offre, etc. Tout cela ne serait que broutilles ! De ma lecture de sources accessibles via un moteur de recherche, tous ces ratiocineurs sur les formats plus ou moins propriétaires me font penser à ces conciliaires qui débattaient du sexe des anges au point de rivaliser avec des pornocrates. Ainsi le format ePud Kobo-Fnac ne serait pas si « ouvert » que cela… Pour ma part, j’attends la sortie de Kindle Voyage version 2. Et une baisse de prix. C’est programmé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *