Hachette et Amazon : quelques chiffres

hachette amazonJe n’ai pas beaucoup couvert le combat que se livrent actuellement Amazon et Hachette. Il s’agit surtout d’une affaire de gros sous avec Hachette qui refuse de se plier aux conditions dictées par Amazon. Mais des chiffres intéressants sur les ebooks viennent d’être publiés.

Ainsi Hachette a diffusé quelques chiffres sur ses ventes de livres numériques sur Amazon et les autres marchants. Ces chiffres sont destinés aux actionnaires / investisseurs et visent à présenter sous un nouvel angle ce qui se passe entre les deux entreprises.

Donc voici les chiffres pour les marchés Américains et Anglais :

ventes-hachettes-ebooksLes chiffres parlent d’eux même et Amazon représente au minimum 60% des ventes d’ebooks de Hachette et jusqu’à quasi 80% aux Royaume-Uni. Le débat qui fait rage entre Amazon et Hachette pourra donc avoir un impact important sur les ventes d’Hachette.

A moins que les clients se détournent d’Amazon et achètent leurs livres numériques sur une autre plate-forme ? Difficile à dire pour le moment, mais il semble clair que les répercussions pourraient être importantes.

La divulgation de ces chiffres est d’ailleurs assez surprenante. Mais si on considère le différent entre les deux entreprises, il semble plutôt clair de penser que Hachette souhaite mettre une épine dans le pied de Amazon en divulguant la part de marché du géant de l’e-commerce sur l’ebook.

Le but semble de préparer une défense basée sur le fait que Amazon est en position dominante. En cas de litige, Hachette pourrait invoquer à abus de position dominante devant la justice Américaine qui a des lois sévères sur ce sujet (à lire : antitrust sur Wikipedia).

Mais je peux me tromper. Le but d’Hachette peut être tout autre !

D’autres chiffres ont été donnés. Hachette estime le taux de pénétration de l’ebook à 30-35% aux USA, 30% au Royaume-Uni et 10-15% en France – le tout à l’horizon 2017.

Un petit mot sur ce qui oppose Hachette et Amazon : simplement, Amazon tente d’imposer des conditions de ventes (prix surtout) aux livres électroniques édités par le groupe Hachette. Mais ce dernier n’est pas d’accord. En représailles, Amazon a décidé de ne plus vendre certains livres Hachette ou de conseiller des livres d’autres éditeurs si une personne recherche un livre Hachette.

Sources : The Bookseller (anglais) – Aldus (français)

3 réflexions au sujet de « Hachette et Amazon : quelques chiffres »

  1. Le , claude arquin a dit :

    Bonsoir, intéressants ces chiffres et surtout de voir le presque « monopole » d’Amazon, loin devant Apple…je ne pensais pas qu’il y avait une telle différence. Par contre Nicolas, sauriez-vous quel est le taux de pénétration à l’heure actuelle de l’ebook en France puisque je vois que Hachette vise 10 à 15% en 2017? C’est vrai que la guerre entre Amazon et Hachette pourrait avantager comme pénaliser les lecteurs numériques donc il faudra suivre avec attention cette affaire. A bientôt.

  2. Le , claude arquin a dit :

    Merci de ces précisions et bon week-end Nicolas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *