Google veut fusionner la tablette et la liseuse

futur-liseuse-googleOn connait déjà l’intérêt de Google pour les tablettes tactiles (Android) et les livres (Google Books, Google Play Books, etc.). Il semble maintenant logique que Google s’intéresse de très près aux liseuses. Justement, on vient d’apprendre qu’un nouveau brevet déposé par l’entreprise pourrait révolutionner le marché de la liseuse !

Vous connaissez mon amour pour les liseuses mais vous savez aussi que j’accorde de plus en plus d’intérêt à la tablette tactile. Non pas pour lire, mais pour toutes les autres consommations de contenus : vidéos, Internet, jeux, etc. Dans certains cas d’utilisations, une tablette tactile peut s’avérer un périphérique utile et complémentaire à la liseuse.

En toute logique j’ai déjà imaginé à quoi pourrait ressembler la fusion de la liseuse et de la tablette (à lire ici). Ce nouvel appareil hybride possédera un écran à encre électronique couleur doté d’une technologie qui lui permettra d’afficher des vidéos avec une grande fluidité. L’écran sera aussi confortable que celui des liseuses actuelles car il repose sur la même technologie. L’affichage des couleurs en plein soleil sera possible, la lecture sera beaucoup plus confortable qu’elle ne l’est actuellement sur une tablette.

Jusqu’à présent les dernières avancés techniques vont dans ce sens. PocketBook a sorti une liseuse couleur avec écran éclairé. Certes, la restitution des couleurs laisse à désirer. On trouve aussi des smartphones qui commencent à se doter d’un deuxième écran équipé d’un procédé à encre électronique. Un jour ces deux écrans fusionneront, j’en suis persuadé.

Mais, le plus intéressant, c’est ce brevet déposé par Google.

L’idée de Google est de proposer une machine dotée de deux écrans. Les deux écrans pourront se replier l’un sur l’autre comme un livre. Si il sera possible de brancher une souris et un clavier, la machine sera proposée avec une caméra (idéal pour la communication en visio conférence).

google e-ink dual screen tablette liseuse Android
Mais le plus intéressant c’est que Google semble être sur le point de mettre au point un nouveau type d’écran E-Ink qui propose un rafraîchissement plus rapide que tout ce qu’on connait actuellement !

Forcément, avec deux écrans différentes possibilités s’offre à Google. Il serait donc possible d’afficher d’un côté des illustrations et de l’autre du texte ou bien faire en sorte que les deux écrans forment une seule et même page. Je ne doute pas une seule seconde que ce type de dispositif trouvera un débouché d’ici quelques années.

Quant à la technologie retenue pour l’écran, nous n’avons pas énormément d’information pour le moment. Il se pourrait que l’écran électronique de E-Ink (la société derrière les écrans des principales liseuses du moment) soit délaissée au profit de technologies plus en avances (et malheureusement encore un peu expérimentales) comme Gyricon ou EWD.

Au niveau des applications, avec Android, on peut s’attendre à une avalanche de logiciels, jeux et autres applications de lectures…

Je pense qu’avec cette possible entrée de Google dans le monde des périphériques liés à la lecture numérique, l’innovation a de beaux jours devant elle !

A lire aussi en anglais sur PatentBold.

2 réflexions au sujet de « Google veut fusionner la tablette et la liseuse »

  1. Le , SanLucos a dit :

    EXCELLENTE nouvelle !!!

    • Le , Nicolas a dit :

      Oui je suis assez emballé aussi !
      Évidement, il faut que Google la joue cool et n’impose pas un format de fichier drm / bridé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *