En Inde, les smartphones font vendre des ebooks

livre-liseuse-IndeLe marché de la lecture numérique en Inde en est encore à ses débuts. Pourtant, quelques tendances commencent à apparaître.

En Inde, le livre numérique a vraiment commencé sa vie en 2013 avec des ventes qui ont augmenté significativement. Il y a eu un point d’inflexion à ce moment puisque pour les principaux éditeurs, les ventes d’ebooks sont comprises entre 2% et 5% des ventes totales de livres en Inde.

Ces chiffres, sont comparables à ceux de la France, mais encore en retrait par rapport à des marchés plus matures comme les USA et ses 30% d’ebooks vendus !

Mais, le plus intéressant, c’est qu’il semble que ce sont les ventes de smartphones en Inde qui tirent la lecture numérique vers le haut. Avec des ventes de téléphones connectés en augmentation et les prix encore prohibitifs des liseuses dans leur pays, de nombreux indiens utilisent leur smartphone comme appareil de lecture d’ebook.

En clair, les indiens achètent en priorité des smartphones (voir des tablettes pour certains d’entre eux) et les utilisent pour lire des livres numériques. Les ventes de liseuses sont encore marginales et rien n’indique pour le moment qu’un appareil électronique dédié à la lecture trouvera son public en Inde. Donc, les smartphones font vendre des ebooks.

Avec 44 millions de smartphones vendus en Inde autant dire que le marché des contenus numériques devient très très intéressants.

Le principal concurrent d’Amazon sur le marché de l’ebook indien, Flipkart, a un catalogue de 550 000 titres numérique. Sans communiquer de chiffres précis, Flipkart a indiqué que le nombre de lecteur d’ebooks explose littéralement ces derniers mois et que plus de 60% des lecteurs utilisent un smartphone pour lire.

Finalement, les tablettes et les smartphones sont loin d’être une menace pour l’ebook malgré tous les autres divertissements proposés (vidéos, jeux, réseaux sociaux, etc.). Avec de plus en plus de gens dans le monde qui possèdent un appareil connecté, cela fait de plus en plus de lecteur potentiels.

Surtout que dans des grands pays (comme l’Inde), le numérique simplifie grandement la distribution des œuvres écrites. Plus besoin de se déplacer dans une librairie pour acheter (ou commander) un livre, puisqu’un téléchargement suffit pour commencer la lecture.

Je pense vraiment que la lecture numérique dans des pays comme l’Inde va encore exploser dans les mois et les années à venir grâce aux smartphones.

Source : The Digital Reader

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *