Baisse des ventes de livres de 1,6%… (librairies US)

Barnes & Noble aux Etats UnisLes librairies ne vont pas très bien, mais il ne s’agit pas d’une exception française, loin de là !

Aux États-Unis aussi la situation est tendue. Dans un contexte de baisse perpétuelle depuis plus de 5 ans, les ventes de livres en librairie ont une fois de plus diminuées en 2013.

La baisse enregistrée a été de 1,6%.

Les analystes sont tout de même assez optimiste. D’une part, cette baisse est relativement faible si on la compare à celle des années passées. Bref, on est presque à l’équilibre d’une année sur l’autre ce qui est encourageant pour les années à venir.

Ce qui rassure aussi c’est le fait qu’aucun phénomène littéraire n’a vu le jour en 2013. Alors que les années précédentes avaient été marquées par les sorties des derniers tomes de la saga Harry Potter, de 50 Nuances de Grey ou des livres Hunger Games, l’année 2013 a été plutôt faible à ce niveau…

Cinquante Nuance de Grey sur Kindle au topPersonnellement, je ne suis pas certain que cette stabilisation soit une bonne nouvelle. D’une part, les acteurs du livre papier (libraires) peuvent penser que le pire est derrière eux. Or, ce serait une grave erreur car Amazon et les librairies en ligne se portent de mieux en mieux et font une concurrence acharnée aux commerces traditionnels. D’autre part, l’essor du livres électroniques (ebooks) se confirme d’année en année. Et, il ne faut pas se voiler la face, si l’ebook ne remplacera pas le livre papier, il risque de mettre à mal les libraires qui ne sont pas structurés pour vendre des livres dématérialisés.

Les libraires traditionnels devraient donc être pro-actif pour chercher des solutions aux inévitables problèmes qui surviendront dans les années à venir.

Source : Publisher Weekly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *