Apple News+ : un échec annoncé

apple iphone feu incendieApple a fait quelques annonces durant une longue présentation commerciale qui s’est déroulée hier soir. Parmi les nouveautés, on peut citer un service de vidéo à la demande et, surtout, un service de lecture de presse (journaux et magazines) en illimité : Apple News+.

Ce qui nous intéresse aujourd’hui c’est donc le service Apple News + qui vient compléter l’ancien Apple News qui n’avait déjà pas beaucoup convaincu.

Je vais sans doute m’avancer un peu, mais je ne crois pas une seule seconde que Apple va réussir à s’imposer comme le Netflix de la presse avec ce nouveau service…

Le problème bien connu de la presse en ligne

Ce n’est pas une nouveauté et le problème est bien connu : aujourd’hui, de nombreuses éditions numériques de magazines et de journaux quotidiens peinent à trouver des lecteurs.

En effet, il semble communément admis que pour lire une version numérique d’un journal, il suffit d’aller sur son site Internet.

Ainsi, malgré des initiatives comme le Kiosk, les services de lecture numérique de presse n’ont convaincu personne.

Pire, certaines sociétés sont presque obligées de conclure des partenariats avec des opérateurs pour survivre ou développer leur lectorat.

On l’a vu encore récemment avec Youboox qui s’est associé à Free.

Mais cette démarche bénéficie surtout à l’opérateur puisque cela permettrait d’alléger la note de TVA

Les abonnements illimités de presse numérique sont encore loin d’avoir convaincu les utilisateurs.

Pour corroborer tout cela, on se souvient qu’Apple avait acheté l’entreprise Texture spécialisé sur ce secteur. Un concept américain qui n’avait convaincu que 70 000 abonnés il y a un an…

On est donc très loin des chiffres en millions d’abonnés des Netflix et autres acteurs de la vidéo à la demande.

Apple News + comme solution ?

apple news + pour la presse payante

Apple News+ sera payant et disponible sur iPhone

Apple nous indique que l’entreprise a enfin trouvé une solution avec son nouveau service Apple News +.

C’est vrai que sur le papier, le concept est fort. On parle en effet d’un accès à 3 000 journaux et magazines chaque mois pour $9,99 aux USA.

Mais, à y regarder de plus près, de nombreux freins sont déjà présents.

Tout d’abord, le lancement n’a lieu qu’aux USA. Après des années de préparation depuis le rachat de Texture, il est surprenant qu’Apple n’ait pas finalisé ses accords avec les éditeurs étrangers.

Ou, plutôt, l’entreprise pourrait attendre de voir le résultat aux USA avant d’investir pour le développement à l’étranger…

Ensuite, les 3 000 titres cachent en réalité 300 journaux et magazines. Ce qui signifie que chaque édition quotidienne d’un journal est compté comme un « titre ».

Le catalogue ne s’annonce donc pas aussi fourni que prévu. On trouve heureusement des grands noms comme le Wall Street Journal, The New Yorker, Esquire, The Atlantic, National Geographic, Men’s Health ou Vogue (liste non exhaustive).

Le truc horrible qui voue ce service à l’échec

Uniquement sur appareils Apple, Apple News+ sera fermé pour la majorité des lecteurs potentiels

Uniquement sur appareils Apple, Apple News+ sera fermé pour la majorité des lecteurs potentiels

Enfin, Apple a précisé que son service ne serait disponible que pour MacOS et iOS.

En clair, cela signifie que seuls les utilisateurs d’un appareil Apple (ordinateur, iPhone ou iPad) seront en mesure de s’abonner à ce service !

Une aberration qui explique peut-être pourquoi The New York Times, The Financial Times et d’autres grands noms de la presse ont refusé de participer à ce service – en plus des inévitables conditions financières imposées par Apple.

Apple News+ : un service fermé de lecture de magazines et de journaux

Dans ces conditions, comment imaginer un avenir brillant à Apple News + ? Cela me semble impossible !

Tout ceci ressemble à un acte manqué. Apple avait les moyens techniques et logistiques de fournir un service innovant à même de bousculer le marché et créer de la valeur.

Mais, en campant sur ses positions sectaires, l’entreprise se ferme à de nombreux lecteurs.

Pourtant, avec iTunes et la musique en téléchargement, Apple avait réussi à imposer son modèle sur d’autres appareils comme les PC Windows. Alors pourquoi ne pas le proposer pour les journaux et magazines ?

Qui achètera un appareil Apple pour bénéficier de Apple News+ ? Pas grand monde à mon avis…

Recommandations : les meilleures liseuses du moment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.