Apple dans le collimateur de la justice américaine (encore !)

la pomme Apple est casséeSi l’entreprise Apple fait des merveilles en vendant des produits au plus grand nombre, il semble qu’elle n’en est pas moins très douteuse au niveau de sa politique économique !

Ainsi, après les histoires d’ententes sur le prix des ebooks, Apple se retrouve une fois de plus devant la justice américaine pour une question liée aux impôts.

En effet, Apple a fait un montage financier qui lui permettrait (selon la justice américaine qui enquête) de ne pas payer – ou très peu – d’impôts aux États-Unis. Pire, il semblerait que l’entreprise n’en paie pas plus à l’étranger. Ceci aurait été obtenu par un astucieux montage de filiales internationales.

Il faut préciser deux choses intrigantes à ce niveau :

  • ceci semble être l’œuvre de Steve Jobs puisque le problème n’est pas nouveau
  • ceci semble tout à fait légale

Pour se défendre Apple a déjà envoyé un communiqué de presse qui rappelle qu’elle a payé, l’année dernière, 6 milliards de dollars d’impôts aux Etats-Unis.

C’est donc maintenant à la justice américaine de trancher et d’écouter les différents intervenants afin de vérifier si l’entreprise n’a pas franchie la ligne jaune… Reste que d’un point de vue communication le résultat n’est pas bon du tout pour la firme de Cupertino qui propose toujours ses produits aux prix forts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *